Le visa transit Australie est-t-il obligatoire ?

Découvrez si vous avez besoin d’un visa pour effectuer un transit ou une escale dans un aéroport australien et comment obtenir une autorisation de séjour pour ce type de passage en Australie.

Demander votre e-visa Australie !

Lorsque vous prévoyez un voyage en Australie, pour y passer vos vacances ou pour un voyage d’affaires, vous avez bien entendu besoin d’un visa. Mais qu’en est-il si vous effectuez un voyage vers une autre destination qui comprend un transit ou une escale dans un aéroport australien ? Si votre destination prévoit un arrêt en Australie, il vous faudra en effet dans certains cas avoir avec vous un visa eVisitor ou un eTA valide, comme si vous envisagiez de séjourner réellement en Australie. Nous allons donc vous expliquer comment procéder selon les cas.

 

Dans quels cas est-il obligatoire d’avoir un visa pour un transit ou une escale en Australie :

En réalité, les choses ne sont pas si simples puisqu’un transit en Australie ne demande pas systématiquement un visa eVisitor. En effet, c’est seulement dans certaines situations spécifiques que cette autorisation sera exigée. Voici les cas dans lesquels vous devrez demander un visa de transit en ligne :

  • Si votre transit en Australie a une durée de plus de huit heures consécutives, vous devrez avoir obtenu une autorisation de séjourner dans le pays comme un eVisitor. Cela concerne tous les transits de cette durée même si le voyageur ne quitte pas le terminal.
  • Si vous comptez sortir de la zone de transit : enfin, si votre transit est inférieur à 8 heures mais que vous envisagez de sortir de la zone de transit et de l’aéroport, il vous faudra également avoir avec vous une autorisation de séjourner sur le territoire.

Avoir un visa de transit ou, plus simplement un eVisitor ou un eTA est donc obligatoire dans ces cas précis et pour ces transits ou escales. Le fait de ne pas avoir cette autorisation avec vous lors de votre voyage pourrait vous obliger à annuler votre voyage puisque celle-ci sera automatiquement vérifiée avant votre embarquement dans l’avion.

 

Quelles sont les conditions à remplir pour demander et obtenir un visa de transit ou d’escale pour l’Australie ?

En réalité, les conditions à remplir pour effectuer une demande de visa eVisitor ou eTA pour l’Australie sont exactement les mêmes que lorsque vous en faites la demande pour un séjour.

Vous devrez donc avoir avant tout un passeport en cours de validité et dont la validité couvre au moins 6 mois après la date de votre arrivée dans le pays. Ce passeport doit avoir été délivré dans l’un des pays membres du dispositif. Rappelons que cela concerne les ressortissants de l’Union Européenne pour l’eVisitor et d’autres nationalités pour l’eTA.

La demande doit bien entendu être effectuée avant de vous rendre en Australie ou d’y transiter.

Vous devez aussi remplir quelques exigences en termes de santé comme ne pas être porteur de la tuberculose.

Enfin, vous ne devez pas non plus avoir été condamné pour une infraction dans tous les pays avec une peine d’emprisonnement de plus de 12 mois.

Bien entendu, vous ne pourrez pas séjourner en Australie plus de 3 mois consécutifs avec cette autorisation et ne pourrez pas non plus y travailler, ce qui ne posera pas de problème dans le cas d’un simple transit ou d’une escale.

 

Quelle procédure suivre pour obtenir un visa eVisitor ou eTA pour un transit en Australie ?

Une demande de visa électronique pour un transit ou une escale en Australie se fait également de la même manière que pour un séjour. Cela signifie que la procédure de demande se fera directement en ligne en quelques minutes seulement.

Commencez par accéder au site d’un prestataire proposant un formulaire de demande de eVisitor ou d’eTA. Remplissez ensuite simplement ce formulaire en y indiquant vos coordonnées, votre numéro de passeport et une adresse email valide.

Vous devrez également y répondre à plusieurs questions simples concernant vos précédents voyages et votre état de santé ainsi que votre moralité.

Une fois le questionnaire rempli, il vous restera à payer les frais de traitement, de vérification et de transfert de votre dossier aux agents australiens. La réponse à votre demande de visa en ligne vous sera envoyée par email dans un délai de 72 heures au maximum

Vous n’aurez rien d’autre à faire puisqu’il ne sera pas nécessaire d’imprimer cette autorisation de séjour. Celle-ci sera en effet rattachée directement à votre passeport de manière électronique. Vous pouvez cependant imprimer ce visa si vous préférez l’avoir avec vous physiquement.

Rappelons également qu’une fois obtenu, ce visa sera valable pendant une durée d’un an et vous permettra d’effectuer par la suite un voyage ou plusieurs voyages ou transits dans le pays.

 

Le visa de transit peut fonctionner pour de véritables séjours en Australie :

Etant donné qu’il s’agit de la même procédure et du même document, un visa de transit et un visa de voyage pour l’Australie de type eVisitor ou eTA vous permettra de sortir de l’aéroport pendant votre transit si le temps vous le permet.

De la même manière, cette autorisation de voyage pourra vous permettre de faire de véritables séjours en Australie à l’occasion d’un voyage futur. En effet, une fois obtenu, votre visa électronique sera valable pendant une durée d’un an et permettra autant de séjours que vous le souhaitez durant cette période à la condition que ces séjours ne dépassent pas 90 jours consécutifs. Vous devez également garder en tête que ces séjours ne doivent en aucun cas avoir pour objectif autre chose qu’un voyage d’affaires, un séjour touristique ou une visite à un proche.

En effet et si vous souhaitez travailler ou suivre des études dans ce pays, vous devrez demander un visa spécifique qui ne sera pas l’eVisitor ou l’eTA.

 

Est-il nécessaire de demander deux visas si votre voyage comprend deux transits ou escales en Australie ?

Le plus souvent, un voyage qui présente un transit à l’aller en Australien présente également un transit dans le pays au retour. Dans ce cas, peut-être vous demandez-vous s’il est nécessaire de faire une demande de visa à la fois pour votre voyage aller et pour votre voyage retour.

En réalité, la réponse à cette question va dépendre de plusieurs éléments. Tout d’abord et comme nous venons de le voir, le visa électronique eVisitor ou eTA présente une durée de validité d’un an à compter de sa date de délivrance. Ainsi, cette autorisation pourra être utilisée autant de fois que vous le souhaiterez pendant cette période. Cela concerne à la fois la possibilité de faire des séjours traditionnels dans le pays, mais également d’y faire plusieurs escales ou transits.

De cette manière et si votre eTA ou eVisitor montre une validité qui couvre à la fois votre aller et votre retour, vous n’aurez pas besoin de faire deux demandes d’autorisations de séjours. Votre demande initiale suffira à couvrir ces deux entrées dans le pays.

Bien entendu et si ce n’est pas le cas, vous devrez cette fois effectuer une nouvelle demande de visa avant votre transit retour. Vous pouvez également demander un nouveau visa juste avant votre départ pour qu’il couvre l’ensemble de votre voyage incluant l’aller et le retour.

Prêtez également attention aux autres conditions concernant la validité de votre visa. En effet, si certaines des informations que vous avez enregistrées dans le formulaire de demande initiale ont évolué ou changé, votre autorisation ne sera automatiquement plus valide et vous devrez en demander une nouvelle. Il en va de même si vous avez changé de numéro de passeport ou si vous avez égaré votre passeport initial.

Dans tous les cas, pensez à conserver le numéro de dossier qui vous est transmis au moment de votre demande avec vous lors de votre séjour. Ce numéro vous permettra de modifier votre dossier si nécessaire au cours de votre séjour.

Demander votre e-visa Australie !

Questions fréquemment posées

Existe-t-il un visa spécifique pour un transit en Australie ?

Comme indiqué dans cet article, le visa que vous devez demander pour effectuer un transit ou une escale en Australie est exactement le même que le visa pour un voyage dans ce pays. La procédure est donc celle du eVisitor ou de l’eTA et vous n’aurez pas besoin de préciser la nature de votre voyage pour l’obtenir. Les frais seront également les mêmes et vous pourrez réaliser plusieurs transits, escales ou séjours pendant une durée d’un an à compter de la date de sa délivrance.

Où et comment demander un visa pour un transit en Australie ?

Pour faire une demande de visa dans le cadre d’un transit en Australie, vous pouvez passer par le site officiel du gouvernement australien ou effectuer votre demande sur un site partenaire afin de bénéficier de services supplémentaires. Vous pourrez notamment y accéder à un formulaire en français et y profiter d’une aide pour le remplir ainsi que d’une vérification de vos données avant la transmission aux autorités.

Quelle est la différence entre un eVisitor et un eTA ?

Le eVisitor et l’eTA sont deux autorisations de voyage électroniques très similaires. En réalité, il s’agit de deux dispositifs identiques, que ce soit en ce qui concerne la procédure à suivre, les conditions à respecter, la durée de séjour autorisée ou encore la durée de validité. La seule différence concerne ici la nationalité du demandeur. En effet et si vous êtes un ressortissant de l’Union Européenne, vous devrez demander un eVisitor.