Les conséquence de la pandémie sur les compagnies aériennes américaines

La pandémie mondiale de coronavirus qui a frappé le monde en 2020 et perdure cette année a fortement impacté le secteur des transports et plus spécifiquement encore les principales compagnies aériennes américaines qui ont perdu plus de 34 milliards de dollars l’année dernière. Ces compagnies sont parvenues à survivre uniquement grâce aux aides de plusieurs dizaines de milliards de dollars d’aide octroyés par le gouvernement. Découvrons donc ensemble quels ont été les impacts réels du covid-19 sur ces entreprises et si les perspectives d’avenir s’annoncent meilleures pour ces compagnies.

Les compagnies américaines les plus impactées par la crise :

Parmi les compagnies aériennes qui ont subi le plus de déboires à cause de cette pandémie mondiale, on trouve bien entendu notamment la compagnie American Airlines et Southwest Airlines qui ont annoncé des pertes annuelles très lourdes à cause des restrictions de voyage imposées par le gouvernement pour limiter la propagation du virus tout au long de l’année 2020.

Ainsi, le groupe American Airlines a subi des pertes de plus de 8.9 milliards de dollars soit la plus forte chute jamais enregistrée. Le groupe a cependant réussi à limiter ses pertes au quatrième trimestre avec une baisse de 3.86 dollars par action contre une attente de 4.11 dollars de la part des analystes. Le directeur du groupe a tenté de rassurer les investisseurs en annonçant, à la suite de cette publication, que 2021 sera une année de reprise.

L’autre compagnie qui a le plus souffert de cette crise mondiale est Southwest Airlines qui a encaissé une perte de 3.1 milliards de dollars sur l’exercice 2020 soit une première depuis 1972. Sur le quatrième trimestre, le groupe a accusé une perte nette de 908 millions de dollars soit 1.54 dollars par action contre un bénéfice de 514 millions de dollars en 2019 sur la même période. Le groupe se montre quant à lui un peu moins confiant en ce qui concerne la reprise en 2021.

 

Des aides de l’Etat nécessaires pour sauver le secteur du transport aérien aux Etats-Unis :

Bien entendu, il était quasiment impossible pour le secteur du transport aérien de se relever de la crise du Covid-19 sans percevoir des aides de l’Etat. En début d’année 2021, le gouvernement a mis en place un ensemble de mesures budgétaires dans le but de venir en aide à ce secteur en grande difficulté et éviter la mise au chômage forcé de dizaines de milliers d’employés de ces compagnies aériennes.

A ce propos, le groupe Airlines of America, qui représente plusieurs compagnies aériennes comme American Airlines, United Airlines et Delta Airlines, a ainsi estimé que cette industrie avait besoin de 25 milliards de dollars de subventions et de 25 milliards de dollars de prêt et d’allègements fiscaux pour survivre à cette crise sans précédent. Le groupe demande également un allègement des charges au moins jusqu’à la fin de l’année 2021 et qui pourrait correspondre à un montant de plusieurs dizaines de milliards de dollars supplémentaires.

Rappelons en effet que les transporteurs américains ont dû fortement réduire leur nombre de vols à cause des interdictions de voyage et des fermetures des frontières qu’a entrainé l’épidémie du nouveau coronavirus.

La compagnie United Airlines a ainsi réduit de 50% ses vols en avril et en mai alors qu’American Airlines a annoncé une réduction de 75% de sa capacité pour les liaisons internationales. Quant à Delta Airlines, la compagnie a annoncé qu’elle réduisait quant à elle de 40% le nombre de liaisons durant les prochains mois.

Alors que le gouvernement de Donald Trump avait déjà aidé le secteur, Joe Biden a mis en place un nouveau plan de relance qui devrait l’aider à se sortir de la crise sans trop de dégats.

 

Le secteur aérien américain peut-il s’en sortir prochainement ?

Bien entendu, c’est uniquement sous certaines conditions que le secteur du transport aérien américain pourra se relever de cette crise de la plus haute importance. En effet, il suffit de regarder quels ont été les résultats des principales compagnies aériennes américaines au quatrième et dernier trimestre 2020 et les prochaines annonces des résultats du premier trimestre 2021 pour comprendre que la crise n’est pas encore terminée et que son impact sera sans doute plus fort qu’estimé auparavant.

L’environnement économique dans lequel nous nous trouvons actuellement reste complexe et difficile pour le secteur de l’aviation et pour l’ensemble des autres secteurs qui évoluent dans le voyage, le tourisme et les loisirs en général. C’est en tout cas ce qu’a affirmé récemment le PDG d’United Airlines. Ce dernier a également précisé qu’il sera nécessaire qu’un nombre beaucoup plus important de personnes devront être vaccinées avant que la demande dans ce secteur d’activité ne revienne à son niveau d’avant la crise.

L’avancée des campagnes de vaccination semble donc être la condition principale à une reprise plus nette des compagnies américaines.

Site non affilié au gouvernement américain, possibilité d'effectuer vos démarches sans frais supplémentaires sur le site officiel