Y a-t-il besoin d’un visa transit pour une escale au Kenya ?

Si votre voyage effectue un transit ou une escale au Kenya, découvrez s'il sera nécessaire de présenter un visa de transit dans le pays.

Demander votre e-visa Kenya !

Certains voyageurs à destination de plusieurs pays du monde voient leur vol effectuer un transit au Kenya. Étant donné que ce pays nécessite un visa pour l'entrée sur son territoire, ces voyageurs sont donc en droit de se demander s'il leur sera également nécessaire d'avoir avec eux un visa de transit pour transiter sur le territoire kényan. Nous vous proposons de découvrir la réponse à cette question au travers de cet article, ainsi que la procédure à suivre pour obtenir un tel visa.

 

Faut-il un visa pour transiter au Kenya ?

Si votre voyage prévoit un transit Kenya, et que vous avez prévu de sortir de l'aéroport, il vous faudra bien entendu avoir avec vous un visa en bonne et due forme.

Bien entendu, il ne s’agira pas ici d'un visa classique de type visa de tourisme vous permettant de séjourner pendant une plus longue durée dans le pays, mais simplement d'un visa vous permettant de transiter et qui sera valable pendant quelques heures.

Notons cependant que si votre voyage effectue un transit au Kenya, à l'aller et au retour et que ces deux voyages sont espacés de plus de 72 h, vous devrez effectuer deux demandes de visa de transit pour le Kenya avant votre départ.

 

Qu'est-ce que le visa de transit pour le Kenya ?

Dans le cadre d'un transit au Kenya, vous pouvez demander un type de visa spécifique appelé tout simplement visa transit. Ce visa sera en effet obligatoire pour les voyageurs qui ne font que transiter dans le pays pour se rendre vers une autre destination. 

Notons toutefois que le visa de transit vous sera surtout utile si vous souhaitez sortir de l'aéroport de Nairobi lors de votre arrivée. Dans le cadre d'une simple escale au Kenya, vous n'aurez en effet pas besoin de ce visa qui n'est nécessaire que pour sortir de l'aéroport.

Il est notamment recommandé d'effectuer une demande de visa de transit kényan si vous souhaitez vous rendre en Tanzanie via la navette qui propose des trajets à partir de l'aéroport de Nairobi. 

Le visa de transit pour le Kenya a une durée de validité de 72 h soit 3 jours maximum. Au-delà de ces 3 jours, le visa arrivé à expiration et il est nécessaire de réeffectuer une nouvelle demande pour transiter de nouveau dans le pays.

Ainsi, et si vous souhaitez transiter pendant plus de 3 jours au Kenya, vous devez demander un visa de tourisme classique qui présente une durée de validité de 90 jours.

 

Un visa est-il obligatoire pour effectuer une escale au Kenya ?

Intéressons nous maintenant au cas de figure d'une simple escale au Kenya. En effet, il est possible que vous voyagez à destination d'un autre pays et que votre vol effectue une escale au Kenya sans que vous n'ayez besoin de sortir de l'aéroport.

Dans ce cas précis, et si vous ne sortez pas de la zone internationale qui se trouve dans l'aéroport, vous n'aurez pas besoin de présenter un visa lors de cette escale au Kenya. Le visa est en effet indispensable uniquement si vous souhaitez entrer réellement sur le sol kényan, c'est-à-dire si vous sortez de la zone internationale et donc de l'aéroport.

 

Comment faire une demande de visa de transit pour le Kenya ?

Comme nous venons de le voir, vous aurez l'obligation d'avoir avec vous un visa de transit si votre voyage effectué un transit au Kenya qui vous obligera à sortir de l'aéroport. Plus simplement, vous devrez également demander ce visa de transit si vous souhaitez profiter de ce transit pour visiter les alentours de l'aéroport dans lequel votre vol va atterrir.

Tout comme le visa de tourisme pour le Kenya, le visa de transit peut se demander directement en ligne en passant par le site officiel ou le site d'un prestataire agréé. Une fois arrivé sur ce site, choisissez le type de visa qui vous intéresse et remplissez simplement un formulaire en ligne en y saisissant vos données personnelles et quelques informations sur votre voyage.

Vous devez bien entendu y mentionner votre numéro de passeport et régler les frais inhérents au traitement de votre demande de visa. Ces frais peuvent être payés directement en ligne, par carte bancaire et sur un serveur sécurisé.

Votre visa de transit pour le Kenya vous sera envoyé ensuite dans un délai d’approximativement une semaine directement à votre domicile et par voie postale. Il vous suffira de l’emmener avec vous et de le présenter au moment de votre embarquement pour le Kenya ou si vous souhaitez sortir de l'aéroport Kenya.

Demander votre e-visa Kenya !

Questions fréquemment posées

Le prix du visa de transit est-il le même que celui du visa touriste pour le Kenya ?

Étant donné que le visa de transit ne vous permettra de séjourner au Kenya que pendant une durée de 72 h, soit 3 jours consécutifs, son prix sera bien entendu moins élevé que celui d'un visa de tourisme classique. Le prix du visa de transit peut cependant varier d'un site à un autre et nous vous recommandons de choisir avec soin le prestataire par lequel vous allez effectuer cette demande afin de payer des frais raisonnables.

Quelle est la différence entre une escale et un transit au Kenya ?

On différencie ici l'escale du transit en termes de besoins de visa. Une escale peut correspondre en effet à un simple arrêt de votre appareil dans un aéroport kenyan ou un changement de vol dans l'aéroport, sans quitter la zone internationale, alors qu'un transit peut nécessiter une sortie de l'aéroport et donc une entrée sur le territoire kenyan. Le visa sera donc obligatoire uniquement pour un transit et non pour une escale.

Les enfants mineurs doivent-ils avoir un visa de transit pour le Kenya ?

De la même manière que pour le visa de tourisme, le visa de transit pour le Kenya ne sera obligatoire pour les mineurs qu'à partir de 16 ans. Les mineurs de moins de 16 ans sont en effet exemptés de visas pour ce pays mais doivent obligatoirement avoir leur propre passeport individuel.